Le référencement ou S.E.O (partie2)

Que faire pour être bien positionné dans les SERP des moteurs ?

 

Qualité du code source

Le codage HTML des pages doit être rigoureux et respecter autant que possible les standards du W3C (World Wide Web Consortium). On entend par là que la personne qui code doit avoir un minimum de connaissance du Language HTML et sache utiliser à bon escient les balises d’encadrement, pour segmenter les contenus et mettre en avant les titres et expressions importantes (contenant des mots-clés pouvant permettre aux robots de les repérer).

 

Il est également important d’apporter un soin tout particulier à la balise « title » du site qui correspond au titre de votre page. Le page d’accueil correspondra généralement au titre du site suivie d’un slogan.

 

Pour les pages intérieures, ils est important de personnaliser les titres de celles-ci pour soigner les résultats SERP de Google en :

  • choisissant de bons mots-clés tout en prenant soin de faire des phrases et non une accumulation de mots-clés,
  • misant sur les expressions importantes en début de phrase, car si Google prend en compte jusqu’à 750 caractères dans son indexation des titres, il n’en affiche qu’entre 68 et 73 aux internautes. Notez également que sur les smartphones, le titre sera limité à une 50aine de caractères.

Qualité du contenu

La qualité et l’intérêt de vos contenus feront sans aucun doute la différence en terme de succès de votre stratégie SEO. Plus vous produisez régulièrement du contenu de qualité sur votre site, plus vous aurez de l’intérêt de la part des robots qui verront que votre site bouge et doit être souvent indexé. Inutile de vous signaler que de la qualité de vos contenus dépend également l’intérêt de vos internautes pour votre site.

 

En termes de SEO, vous devrez attacher de l’importance à créer des pages riches en mots-clés (Keyword Rich Pages), plus particulièrement en haut de page. Sachez que les 600 premiers pixels de votre site sont les plus importants, donc profitez-en pour mettre accroches, produits et services en avant.

 

Enfin, vous devez absolument éviter le plagiat (rédhibitoire pour Google) et, dans la mesure du possible, le duplicate content (contenus en double sur le site).

Ergonomie & accessibilité

Vous devrez également attacher de l’importance à l’ergonomie du site. On entend par ergonomie le fait de « répondre efficacement aux attentes des utilisateurs et à leur fournir un confort de navigation ». Ces attentes peuvent être différentes selon les habitudes de l’utilisateur, mais également selon son sexe, son âge, ses équipements et son niveau de connaissances. L’ergonomie doit être pensée pour les utilisateurs les moins expérimentés.
L’accessibilité est « l’accès au Web par tous, indépendamment de toute invalidité » (W3C) ce qui implique aujourd’hui que beaucoup de sites institutionnels ont l’obligation de rendre leurs sites accessibles.

 

D’un point de vue du code source, l’accessibilité consiste en un certain nombre d’enrichissements des balises (images, formulaires etc.) permettant aux personnes atteintes d’un handicap visuel ou auditif d’accéder aux informations, tout en mettant en avant de façon plus affinée les contenus importants pour les robots. L’accessibilité d’un site web représente donc un double bénéfice. En d’autres termes, plus votre site est accessible, mieux il aura de chances d’être bien positionné dans les SERP des moteurs de recherche.

 

Enfin, il convient bien évidemment d’optimiser la rapidité d’affichage de votre site en prenant soin de :

  • choisir un bon hébergeur
  • optimiser le poids des images
  • externaliser vos styles dans les feuilles de styles
  • optimiser vos scripts

 

Plus votre site sera rapide à l’affichage, plus vous aurez de chance de conserver vos visiteurs.

Indexation, nom de domaine et arborescence

Maintenant que nous avons compris que la qualité du code et des contenus est un point crucial pour un bon positionnement sur les moteurs de recherche, nous allons nous demander comment optimiser l’indexation de notre site d’une manière globale.

 

En effet, puisque les pages sans contenu ne nous servent pas, voire nous pénalisent, autant en interdire l’indexation. Et pour ce faire, nous utilisons un petit fichier serveur nommé robots.txt dans lequel nous allons autoriser ou non les contenus désirés.

 

Par exemple nous pourrons interdire l’indexation de la page contact, login ou autres formulaires qui n’offrent pas d’information capitale en terme de mots-clés… pour en savoir plus sur les fichiers robots.txt, consultez le manuel d’implémentation http://robots-txt.com/Concernant le nom de domaine, il est préférable de choisir un nom comportant des mots-clés de l’activité de site, mais cela n’est pas une obligation. Ils doivent également être prononçables, avoir une signification (dans la mesure du possible) et surtout être disponible. Il faudra enfin prendre soin d’éviter de :

  • choisir des noms compliqués
  • choisir des noms trop longs
  • mettre des caractères spéciaux tels que underscore (_).

Enfin, votre site devra être structuré autour d’une arborescence logique et bien segmentée. Attention à ne pas confondre la navigation du site avec son arborescence même si ces deux notions sont très proches.

 

La problématique de navigation intervient après l’arborescence du site, car davantage liée à son ergonomie et à son design. Une bonne arborescence parvient à regrouper tous les éléments dans des sous-parties logiques.

 

Il s’agit donc d’organiser ses contenus, pour que tout le monde puisse comprendre le principe d’organisation du site (designer, développeur, éditorialiste etc.)

 

Lire la troisième partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *